Gouvernement: la plus jeune ministre du monde est en Afrique !

C’est une forme de confiance accordée à la jeunesse dans l’exercice des fonctions publiques. Le 24 mars 2020, la plus jeune ministre du monde a officiellement pris fonction. Elle est namibienne et elle est âgée de 23 ans.

Elle s’appelle Emma Theofilus. Elle est fille de policiers et un produit de l’école primaire publique namibienne. Née à Windoek, elle a fait son cursus secondaire au lycée Khomas.

Inexpérience

Cependant des observateurs se sont posés des questions sur le très jeune âge du vice-ministre de l’Information et de la Technologie de la Namibie. La question sur son expérience est longuement revenue. Car pour beaucoup, la carrière ministérielle doit être le symbole d’un couronnement. Face aux médias, Emma Theofilus a répondu. « Je ne pense pas que je suis spécial, mais je ne pense pas que je suis inexpérimentée. Je pense qu’être jeune ou femme n’a rien à voir avec ma mission. Tout ce que je me fixe comme objectif et tout environnement dans lequel je veux travailler, je peux le faire; la question de l’inexpérience ne tient pas la route », dit-elle.

Bardée de diplômes

Emma Theofilus, malgré son jeune âge est titulaire d’un Bachelor en Droit de l’Université de Namibie. Elle a aussi un diplôme en féminisme africain et étude de genre de l’Université d’Afrique du Sud.

Auparavant, Emma Theofilus a travaillé au ministère de la Justice. Elle avait en charge la rédaction de rapports sur les droits de l’homme. Elle assurait aussi la mise en œuvre de la stratégie des droits de l’homme de la Namibie.

En dépit de son jeune âge, Emma Theofilus est bien connue dans le milieu des activistes. Elle a été notamment secrétaire de l’Organisation nationale des étudiants namibiens (Nanso) entre 2015-2017. Entre 2013 et 2014, elle fut maire adjointe de Windhoek. Elle a, durant la même période, siégé au Parlement des enfants jusqu’en 2015, en tant que vice-présidente puis présidente.

Exit mobile version