Coupe du Monde 2010 : Les souvenirs d’Antar Yahia

Antar Yahia, grâce à un but face à l’Égypte, a qualifié l’Algérie pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud, après vingt-quatre années d’absence au niveau international. L’ancien joueur de l’Inter Milan se souvient de la Coupe du monde 2010, à l’occasion des dix ans de la seule édition sur le continent africain.

Bien que l’Algérie soit éliminée dès les phases de groupes de la Coupe du Monde 2010, Antar Yahia en garde de très bons souvenirs. La prestation de la belle équipe des Fennecs à l’époque a été décevante mais l’ambiance et l’engouement autour de cette compétition a marqué à vie l’ancien capitaine des Verts.

« Le public algérien était avec nous. Au Cap, face à l’Angleterre, les tribunes étaient pleines de nos supporters. En plus, il y a toujours eu de bons rapports entre l’Afrique du Sud et l’Algérie. L’ambiance de ce Mondial m’a énormément marqué. C’était tellement festif. C’était ma première Coupe du monde et quand je suis arrivé, j’ai découvert à quel point tout le pays attendait cet événement. On connaît l’engouement en Afrique pour le foot. Là, je me suis rendu compte que tout le pays était préparé à ça », a-t-il déclaré.

Antar Yahia, un privilégié pour avoir fait partie des rares joueurs à participer à cette compétition mondiale en Afrique. Une première du genre : « Pour nous, en tant qu’Algériens et Africains, c’était très important de revenir jouer sur le plan international. Et le faire sur notre continent a décuplé notre plaisir. C’est un souvenir extraordinaire ».

Pour rappel, l’Algérie, logée dans le groupe C en compagnie de l’Angleterre, les Etats-Unis et la Slovénie, termine dernière avec un petit point.

Exit mobile version