Côte d’Ivoire: Danielle Boni Claverie se déclare candidate à la présidentielle de 2020

Boni Claverie Danielle, ancienne ministre ivoirienne

Les annonces de candidature se succèdent en Côte d’Ivoire. Samedi 1er août, la présidente de l’Union Républicaine pour la Démocratie (URD), Danielle Boni Claverie s’est déclarée candidate à la présidentielle prochaine.

Réunis en congrès dans la commune de Cocody à l’hôtel Belle Côte, les militants de l’Union Républicaine pour la Démocratie (URD) ont désigné officiellement la présidente du parti comme candidate à la présidentielle du 31 octobre. En vertu du combat mené par la formation, Danielle Boni Claverie s’est engagée à relever le défis.

« Je ne suis pas la première femme à être candidate aux élections présidentielles, certaines l’ont déjà fait, mais n’ont pas compris l’essentiel du combat. Les Hommes ont échoué alors c’est à nous femmes de prendre le flambeau pour reconstruire notre pays » a-t-elle expliqué.

Fille d’Alphonse Boni, ancien ministre de la justice de Côte d’Ivoire. Danielle Boni Claverie a été ministre de la Communication au sein du gouvernement de Daniel Kablan Duncan de décembre 2010 à avril 2011 puis occupa la fonction de ministre de la Femme, de la Famille et de l’enfant dans le gouvernement Aké N’Gbo.

Elle est l’une des figures de proue au sein des femmes leaders politiques dans le pays de Félix Houphouët-Boigny.

Exit mobile version