Burkina Faso: Un policier assassiné à son domicile en plein couvre-feu

Au Burkina Faso, une autorité locale a été enlevée

Au Burkina Faso, un policier municipal a été sauvagement assassiné à Kantchari, une localité située dans la province de la Tapoa et dans la région de l’Est.

Son nom est Bapamdi Ouoba. Il était en fonction à la police municipale de Kantchari.

C’est dans la nuit du 3 au 4 août 2020 qu’il a été tué dans son domicile, en plein couvre-feu. Des hommes armés ont fait irruption chez lui pour lui ôter la vie. C’est ce que rapporte le site Gulmu Info.

« C’est après une longue journée que l’agent est rentré chez lui. Alors qu’il regardait tranquillement la télé avec sa femme et son jeune frère aux environs de 21h, des hommes armés ont fait irruption. Ils l’ont assassiné froidement », rapporte le média qui cite des proches de la victime.

Les mêmes sources précisent par ailleurs que le frère de la victime ainsi que sa femme ont été blessés durant l’attaque. Touchés par des balles, ils sont actuellement en soins intensifs dans une structure médicale.

Le site d’informations précise en outre que le policier venait tout juste de fêter son premier anniversaire d’entrée en service, le 1er août 2020.

Exit mobile version