Sénégal / Port du masque: Macky Sall prescrit une amende pour les récalcitrants

Macky Sall, président de la République du Sénégal

La propagation continue de l’épidémie de Covid-19 au Sénégal inquiète de plus en plus les autorités sénégalaises.

D’ailleurs, le président de la République Macky Sall a évoqué la question lors de la dernière réunion du Conseil des ministres, mercredi 5 août 2020.

Macky Sall souhaite une implication des jeunes dans la lutte contre la maladie. Le chef de l’État du Sénégal a également évoqué le port obligatoire du masque. Et pour la première fois, une amende est évoquée pour les récalcitrants?

« Le Président de la République, abordant l’implication des jeunes dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19, a lancé un appel à la jeunesse pour conforter au quotidien le plaidoyer communautaire pour l’observance généralisée des mesures barrières et le port obligatoire et systématique du masque dans les transports et les lieux recevant du public, sous peine d’amende, en cas d’infraction », indique le communiqué du Conseil des ministres.

Par ailleurs, le président a donné des instructions pour qu’un dispositif sécuritaire soit mis en place pour réguler les rassemblements publics et contrôler l’accès aux plages

« Le Chef de l’Etat a, sur ce point, demandé au Ministre de l’Intérieur et au Ministre des Forces armées, de déployer sur le terrain un dispositif spécial de régulation et de contrôle de l’accès aux plages et des rassemblements publics, sur l’étendue du territoire national », annonce le communiqué officiel.

Le Sénégal dénombre 10715 cas positifs de Covid-19. 7101 patients ont pu guérir de la maladie. Le pays déplore cependant 223 décès.

Exit mobile version