RDC: des gestionnaires de fonds de lutte contre le Covid-19 traduits en justice

Félix Tshisekedi, président de la RDC

L’Inspection générale des finances (IGF) a annoncé ce vendredi des poursuites judiciaires contre des gestionnaires de fonds de lutte contre le Covid-19 accusés de mauvaise gestion en République démocratique du Congo.

« Dans les prochains jours, la justice de notre pays pourra interpeller les personnes impliquées », a déclaré à la presse l’inspecteur des finances Jules Alingete, parlant de « faits de mégestion caractérisée ».

De sources judiciaires, des enquêtes ont été menées par l’autorité financière dans plusieurs administrations et structures de l’Etat.

Le 17 juillet, le gouvernement congolais avait annoncé un audit dans l’équipe gouvernementale chargée de la lutte contre le Covid-19. Cette structure, chapeautée par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, est gérée par le ministre de la Santé Eteni Longondo, épaulé d’une équipe d’experts dirigée par le professeur Jean-Jacques Muyembe.

Le 20 juin, ce dernier a affirmé avoir reçu 1,4 million de dollars pour la lutte contre le nouveau coronavirus, alors que le Premier ministre congolais avait déclaré aux sénateurs avoir décaissé 10,7 millions.

De son côté, le ministre de la Santé a déclaré avoir eu la gestion de 3 millions de dollars. 9.604 cas et 238 décès ont été officiellement en RDC.

Exit mobile version