Mali: un grand mouvement boude les concertations nationales

Concertation Nationale au Mali

Les concertations nationales au Mali ont repris ce jeudi dans au centre international de conférence de Bamako. Au cours d’envoi, la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) n’était pas présente dans la salle.

Selon le correspondant de RFI à Bamako, les places des représentants de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) étaient vides.

De sources concordantes, le porte-parole de la CMA, Almou Ag Mohamed devrait être reçu préalablement par la junte mais aux dernières nouvelles, cette rencontre n’a pas pu se tenir. En absence de communication officielle, ceci reste la seule explication possible de cette absence remarquée.

« La CMA a donc le sentiment de ne pas être assez considérée. Dans la salle du Centre international de conférence de Bamako, la place des ex-rebelles était vide lors de la cérémonie d’ouverture », a-t-il écrit.

Au Mali, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) un acteur important du processus de paix. Les concertations débutées depuis le week-end dernier se poursuivent du jeudi au samedi 12 septembre prochain.

L’objectif principal est définir la durée de la transition, ces organes et le profil des acteurs qui la dirigeront.

Exit mobile version