Mali: Les organes de la transition mis en place

Concertation Nationale au Mali

Les journées de la concertation nationale sur la transition ont pris fin samedi dans l’après-midi sur une note de satisfaction générale. La feuille de route et la charte de la transition ont été adoptées par les participants par acclamation à l’issue de trois jours de travaux. Au finish trois organes de transition, le président ,le vice-président, le gouvernement et le conseil national de transition ont été mis sur place.

Il faut rappeler que ces assises avaient comme objectif de réunir les forces vives de la nation pour convenir des modalités pratiques de la transition. Spécifiquement, il s’agissait de définir les grands axes de la feuille de route et d’élaborer la charte de la Transition à savoir les organes, les attributions, le mode de désignation et la durée.

Plus de 500 personnes ont pris part à cette rencontre. Elles ont été réparties entre cinq groupes de travail et leur mandat était d’examiner, d’enrichir et d’amender les projets de documents relatifs aux grands axes de la feuille de route et de la charte préparés par les experts commis à cette tâche par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Sur le projet de feuille de route, les participants ont retenu six axes : le rétablissement et le renforcement de la défense et de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, la promotion de la bonne gouvernance, la refondation du système éducatif, les réformes politiques et institutionnelles, l’adoption d’un pacte de stabilité sociale et l’organisation des élections générales.

Concernant la charte de la transition, dans le préambule, il a été décidé de magnifier le rôle historique joué par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Les organes suivants ont été retenus : le président de la transition, chef de l’État, le vice-président, le gouvernement de transition composé de 25 ministres au plus et le Conseil national de Transition qui est l’organe législatif composé de 121 membres.

Exit mobile version