Côte d’Ivoire: la ville de Dabou quadrillée, le Général Apalo Touré sur le terrain

Abidjan, la capitale ivoirienne

Le général Apalo Touré s’est rendu à Dabou, pour lancer un appel au calme suite aux affrontements survenus du 20 au 21 octobre 2020.

Au cours de sa présence dans la soirée de mercredi, de 17h à 21h, le général Touré a eu notamment différents échanges avec les communautés Malinké et les autochtones Adjoukrou, rapporte une note d’information transmise à Yeclo.com.

Après avoir écouté les différentes parties, l’officier supérieur a invité ces différentes communautés “au calme et à la retenue” et les a exhortées à réinstaurer le climat de paix et du parfait vivre ensemble connu dans le Leboutou en particulier.

Il a également demandé aux différentes communautés de ne pas ‘’se fier aux rumeurs distillées intentionnellement sur les réseaux sociaux pour inciter les différentes communautés à se méfier désormais de l’autre’’.

Dans le cadre de la quête de la paix entre ces peuples, le commandant supérieur s’est rendu ce jeudi 22 octobre 2020 à Dabou pour peser de tout son poids en vue de rétablir la confiance et le vivre ensemble avec les populations.

A la suite des affrontements intercommunautaire dans la ville, un couvre-feu a été instauré de 19H à 6H par  le préfet N’zi Kanga Rémi, ce qui a permis aux Forces de l’ordre, arrivées en renfort d’Abidjan, de rétablir le calme.

Exit mobile version