Côte d’Ivoire: la Cédéao, l’UA et l’ONU appellent l’opposition à « respecter l’ordre constitutionnel »

L'UA, la CEDEAO et l'ONU ont conduit une mission en Guinée

La Cédéao, l’UA et l’ONU ont appelé mardi dans un communiqué commun l’opposition ivoirienne, qui ne reconnait pas la réélection du président Alassane Ouattara et veut instaurer un régime de « transition », à « respecter l’ordre constitutionnel ».

La Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), l’Union africaine et les Nations unies demandent à l’opposition de « respecter l’ordre constitutionnel » et de « privilégier la voie du dialogue », appelant aussi « toutes les parties » à la « retenue pour préserver les vies humaines »,  selon le communiqué, alors que le bras de fer entre pouvoir et opposition s’est durci mardi en Côte d’Ivoire.

Plusieurs résidences des leaders de l’opposition ont été encerclées par des forces de l’ordre. Selon des images diffusées par les réseaux sociaux, la tension est de plus en plus tendue à Abidjan entre opposition et pouvoir.

Exit mobile version