Côte d’Ivoire : À Doropo, un cultivateur ouvre le feu sur des singes et s’aperçoit qu’il a tué un jeune, il est condamné à 5 mois de prison ferme

Singe dans un champ

 

Un cultivateur de plus d’une quarantaine d’années a été condamné hier mercredi 4 novembre 2020 à cinq (5) mois de prison ferme et de 100.000 FCFA d’amende pour homicide involontaire et détention illégale d’arme à feu par la section du tribunal de Bouna, apprend KOACI de sources bien introduites.

Les faits se sont déroulés précisément dans la localité d’Ompouréduo, dans le département de Doropo.

Le cultivateur une fois dans son champ va se mettre à tirer dans tous les sens avec son fusil dans le but d’en finir avec ces primates. N’ayant pas eu gain de cause, quelques minutes après Nigaré Hien, le cultivateur va apercevoir les primates dans son viseur.

Pour lui, c’était le moment tout trouvé pour abattre ces animaux qui détruisaient son champ chaque année.

Ainsi, le cultivateur une fois au niveau des signes tirer dans les feuillages où ils étaient perchés. Malheureusement, ce dernier va malheureusement se rendre compte qu’en lieu et place des primates, c’est Sié Hien, un jeune du village qui tombe de l’arbre touché mortellement au thorax par la balle.

Tout dépassé par cette tragique histoire, le cultivateur qui s’est rendu auprès des autorités compétentes pour se mettre à la disposition de ces derniers a été condamné hier mercredi à 5 mois de prison ferme avec 100.000 Frs CFA comme amende.

En effet, le cultivateur Nigaré Hien, très remonté contre des singes qui détruisaient constamment ses récoltes a décidé à l’aide de son fusil de type calibre 12 d’en finir avec les primates.

C’est ainsi, que le jour du drame, tout en colère d’en finir avec ces animaux qui réduisaient ses récoltes à néant, a décidé de les abattre.

Exit mobile version