France: le CCIF officiellement dissout par le conseil des ministres

Gérard Darmanin, ministre français de l'Intérieur

Le Collectif contre l’islamophobie en France est officiellement dissout par le conseil des ministres ce mercredi 2 décembre.

Le gouvernement poursuit sa lutte contre des structures qu’il juge extrémistes. Il annonce ce mercredi avoir dissous en Conseil des ministres le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), accusé de faire « la propagande islamiste », a annoncé Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur sur Twitter.

Avant cette annonce ce mercredi, le collectif avait décidé de prendre les devants annonçant son auto-dissolution. Il avait déjà redéployé peu auparavant ses activités et son siège à l’étranger.

Le ministre de l’Intérieur a fait valoir mercredi dans un tweet que « depuis plusieurs années, le CCIF a conduit avec constance une action de propagande islamiste ».

Sa dissolution avait été annoncée par le gouvernement dans la foulée de la décapitation, le 16 octobre, de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines).

Exit mobile version