Mauritanie: Mohamed Ould Abdel Aziz refuse de répondre aux questions des enquêteurs

Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien président de la Mauritanie

L’ex président Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a refusé de répondre, mardi, aux questions des enquêteurs dans le cadre des enquête sur des soupçons de corruption qui le concernent.

« L’ancien président a été convoqué aujourd’hui par la police, où il a été brièvement entendu par les enquêteurs. Il a accepté de s’y rendre sans contrainte », a indiqué une source citée par l’AFP.

L’information a été ensuite confirmée par l’avocat de celui qui a dirigé pendant une décennie (2008-2019) la Mauritanie avant de céder le fauteuil à Mohamed Ould Cheikh Al Ghazouani.

Selon Me Mohameden Ould Icheddou, Mohamed Ould Abdel Aziz « a refusé de répondre aux questions ou de signer quoi que ce soit ».

D’après son avocat, Mohamed Ould Abdel Aziz « s’attache toujours à l’immunité que lui accorde la Constitution en tant qu’ancien président. Pour mon client, le pouvoir s’obstine à violer la Constitution et les lois en vigueur dans ce pays ».

Depuis son départ du pouvoir, Mohamed Ould Abdel Aziz fait face à des enquêtes sur des affaires durant son règne à la tête du pays.

Exit mobile version