France: sept personnes interpellées dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty

Enseignant décapité en France

En France, sept hommes âgés de 17 à 21 ans ont été interpellés mardi dans plusieurs région dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, décapité près d’un collège des Yvelines en octobre dernier.

Les suspects «apparaissent sur différents groupes de messagerie auxquels participait (Abdoullakh) Anzorov», l’assassin de Samuel Paty, a précisé une source judiciaire. Les sept hommes, dont certains sont d’origine tchétchène comme le terroriste, ont été interpellés notamment à Toulouse, Lyon, Rouen, Besançon, en Seine-et-Marne et dans le Maine-et-Loire, a précisé cette même source.

Les interpellations ont été réalisées par la sous-direction antiterroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) dans plusieurs villes de France, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

Au total, quatorze personnes sont mises en examen dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, 47 ans, décapité le 16 octobre près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Son assassinat avait créé l’émoi et la consternation en France.

Exit mobile version