Tunisie: Le ministère de la Défense annonce le sauvetage de 50 migrants irréguliers

Plusieurs centaines de migrants secourus par les gardes-côtes mauritaniens

Au moins 50 migrants subsahariens ont été sauvé de la noyade au large des côtes de Mahdia, dans l’Est de la Tunisie , a annoncé le ministère de la Défense tunisien.

Dans un communiqué, il est aussi annoncé un nourrisson qui a été retrouvé mort. « Les migrants au nombre de 50, étaient âgés de 15 à 50 ans, parmi lesquels 4 tunisiens et 11 femmes, alors qu’un nourrisson est décédé », a indiqué le ministère tunisien de la Défense.

« Les migrants en situation irrégulière, se trouvaient sur un bateau au large de la mer au nord-est de Mahdia. Ils ont fait savoir qu’ils avaient pris le large depuis les côtes de Sidi Mansour, situé à Sfax (sud) dans la nuit du 6 au 7 janvier, avec l’intention de franchir illégalement la frontière maritime en direction de l’espace européen », a poursuit le communiqué.

Selon le ministère de la Défense, l’opération de sauvetage des migrants qui se trouvaient sur un bateau « a été menée en coordination entre le Centre de coordination de recherche et de sauvetage de Tunis, affilié à marine nationale, et les centres de secours de Malte et de Rome ».

En dépit du temps mauvais et du froid, les candidats à l’émigration clandestine restent déterminés à regagner les côtes européennes.

Les côtes du sud-est de la Tunisie sont souvent empruntées par des migrants irréguliers. Les opérations de sauvetage y sont fréquentes du fait d’embarcations qui tombent en panne sur la route maritime entre la Libye et l’île italienne de Lampedusa.

Exit mobile version