Covid-19: Les cas positifs ont augmenté de 50% en un mois sur le continent africain (OMS)

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d’alarme sur la situation de l’épidémie de Covid-19 en Afrique.

L’OMS alerte sur la forte augmentation des cas de Covid-19 sur le continent en très peu de temps. En effet, dans un communiqué, l’Organisation mondiale de la Santé note une augmentation de 50% des cas positifs en l’espace d’un mois sur le continent.

« Plus de 175 000 nouveaux cas de COVID-19 et plus de 6200 décès ont été enregistrés en Afrique au cours de la dernière semaine, tandis que le nombre d’infections a augmenté de 50% sur le continent entre le 29 décembre 2020 et le 25 janvier 2021, comparativement aux quatre semaines précédentes. La semaine dernière, l’Afrique du sud a connu une légère baisse du nombre de cas, mais 22 pays continuent de voir leur nombre de cas fortement augmenter. Le nombre de décès a doublé au cours de la même période de quatre semaines, avec plus de 15 000 décès concentrés principalement dans 10 nations d’Afrique australe et d’Afrique du Nord », indique le communiqué de l’OMS.

Dans sa note, l’Organisation mondiale de la Santé met également l’accent sur les variants du Covid-19 qui sont découverts un peu partout sur le continent africain.

« Le variant 501Y.V2, initialement identifié en Afrique du Sud, est prédominant et alimente un nombre de cas record en Afrique du Sud et dans la sous-région. Ce variant a été trouvé au Botswana, au Ghana, au Kenya, dans la région française de l’Océan indien à Mayotte, en Zambie et dans 24 pays non-africains. (…) Le variant initialement détecté au Royaume-Uni a été trouvé en Gambie et au Nigeria. Davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer si la nouvelle souche entraîne une maladie plus sévère », poursuit le communiqué.

Exit mobile version