Florent Ibengue: « On m’a fait prendre des médicaments alors que je n’étais pas malade »

Après l'élimination de la RDC du CHAN 2020, Florent Ibengue détruit le Cameroun pour le traitement qu'il a subi et pour celui qu'a subi ses joueurs.

Double vainqueur du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), la République Démocratique du Congo a été éliminée à l’étape des quarts de finales de ce tournoi par le Cameroun. Mais les conditions de préparation de cette rencontre par les Léopards, n’ont pas été optimales. Florent Ibengue accuse ouvertement le Cameroun d’avoir tenté de tuer les joueurs avant le match et même lui.

En effet, après les premiers tests effectués, plusieurs joueurs congolais ont été contrôlés positifs. Après contestations, de nouveaux prélèvements ont été faits et il fallait attendre les résultats. Cinq heures avant le coup d’envoi de la rencontre, Ibengue n’avait pas encore une idée de son onze entrant.  Une situation qui a vraiment bouleversé la RDC. Ayant été testé positif au Coronavirus lors de ce tournoi, Ibengue crie au scandale pour le traitement dont il a fait l’objet.

« Les points négatifs, c’est ce que nous avons vécu ici. Ce n’est pas humain ce qu’on a fait. Je parle spécialement de mon cas. On m’a fait prendre des médicaments alors que je n’étais pas malade. Je ne souffrais pas de covid-19. On m’a déclaré Covid et ce n’est pas normal et je ne suis pas le seul. Toute notre délégation a subi cela. J’ai des joueurs qui n’ont pas joué alors qu’ils n’étaient pas atteint de la Covid. Je crois que ce n’est pas beau du tout et à la limite criminel. Il fallait qu’on le dise. On est dans le football, c’est la joie, l’amitié, la fraternité, ce n’est pas tué les gens », a déclaré l’entraineur de l’AS Vita Club en conférence d’après match (propos relayés par 24jours.com).

Exit mobile version