Mali – Imam Dicko: « La transition à elle seule ne peut pas tout faire »

L'Imam Mahmoud Dicko à l'ouverture des concertations sur la transition

La transition politique ne peut pas tout faire au Mali. C’est la conviction de l’Imam Mahmoud Dicko.

Dans un entretien dans la presse malienne, l’ancien leader de la contestation contre le régime déchu d’Ibrahim Boubacar Keita, estime que le pouvoir de la transition devrait pouvoir mettre les jalons pour une réconciliation entre les Maliens.

« La transition à elle seule ne peut pas tout faire, mais la transition peut vraiment mettre les jalons d’une réconciliation, les jalons d’une situation qui permettra à ces populations de se parler entre elles », a indiqué l’Imam Mahmoud Dicko.

Pour Mahmoud Dicko, la transition n’a pas pour fonction de refaire le Mali. Cependant, elle doit pouvoir parler à tous les Maliens et permettre à ce que les Maliens se parlent entre eux. « On ne demande pas à la transition de refaire le Mali, mais la transition a cette capacité aujourd’hui d’être humble, de tendre la main à tous les enfants de ce pays et d’accepter de parler avec tout le monde, de créer les conditions pour que les Maliens se parlent ».

Exit mobile version