Tchad: Saleh Kebzabo dénonce une « barbarie pure et simple » au domicile de Yaya Dillo et annonce la suspension de sa participation au processus électoral

Saleh Kebzabo, député tchadien

Le leader de l’opposition tchadienne Saleh Kebzabo a dénoncé une “barbarie pure et simple“ après l’attaque meurtrière qui a visé le domicile de Yaya Dillo.

Dans une série de tweet, Saleh Kebzabo déclare avoir été terrifié et dégouté après avoir visite le domicile de Yaya Dillo. « Hier j’ai été au domicile de Yaya Dillo pour constater les dégâts. Ce qui s’est passé c’est de la barbarie pure et simple. J’ai été terrifié, dégoûté. Le Tchad ne mérite pas le titre d’un État. J’ai toujours dit que c’est un État informel », a écrit Saleh Kebzabo.

L’opposant, président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) annonce la suspension de sa participation au processus électoral.

« Le martyre d’une vieille dame de 80 ans et de son petit-fils de 11 ans viennent me renforcer dans cette conviction. J’ai décidé de suspendre ma participation au processus électoral. Nous avons des dirigeants indignes du peuple tchadien dont ils ont confisqué la souveraineté », a déclaré Saleh Kebzabo.

la Cour suprême tchadienne a reçu le dossier de candidatures à la présidentielle de 17 personnalités. La haute cour doit statuer, vendredi, sur les candidats autorisés à prendre part au scrutin d’avril 2021.

Exit mobile version