Guinée Équatoriale: Le bilan de la série d’explosions à Bata passe à 105 morts ; un deuil national de 3 jours décrété

De violentes explosions ont secoué la ville de Bata, en Guinée Équatoriale

Le bilan de la série d’explosions à Bata a évolué. Le bilan macabre est passé à 105 morts. Une série de quatre explosions a eu lieu à Bata, dimanche 7 mars 2021.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée du mardi, le gouvernement équato-guinéen a revu à la hausse le nombre de personnes ayant perdu la vie.

« Cette catastrophe accidentelle a fait un grand nombre de victimes, qui s’élève jusqu’à présent à 105 morts et 615 blessés de divers degrés de gravité, dont 299 restent hospitalisés dans différents centres sanitaires de la ville de Bata », indique un communiqué.

Les autorités guinéennes ont souligné qu’elles avaient redoublé d’efforts pour élucider les faits et établir les responsabilités complètement, dans le but de quantifier avec plus de précision les dommages et les préjudices causés par les explosions.

Face à l’urgence, le président de la Guinée Équatoriale a déclaré la ville de Bata « zone sinistrée en raison des effets des explosions survenues dans la caserne d’intervention rapide située dans la zone de Nkoantoma ».

Théodore Obiang Nguema a également créé un fond de secours pour répondre à la catastrophe de Bata avec une enveloppe de 10 milliards de francs CFA. Il a aussi décrété trois jours de deuil national à compter de ce mercredi 10 mars 2021.

Exit mobile version