Le Danemark annonce l’envoi d’une centaine de forces spéciales au Mali

Des militaires français de la Force Barkhane

Après plusieurs pays européens, le Danemark va renforcer sa présence dans le cadre de la lutte anti-terroriste au Mali. Début 2022, le pays compte déployer une centaine de soldats à Bamako pour renforcer la force européenne « Takuba ».

Le Danemark va envoyer en début d’année 2022, une centaine de forces spéciales pour appuyer la force européenne Takuba dans la lutte anti-terroriste. « La menace terroriste de l’organisation État islamique et d’Al-Qaïda reste importante. Ils veulent créer une oasis en Afrique de l’Ouest pour leur régime extrémiste de violence et de mort (…) Cela ne doit pas arriver », ont affirmé les ministres danois des Affaires étrangères et de la Défense dans un communiqué commun.

« C’est pour cela que le Danemark renforce à présent sa participation avec des forces spéciales », a souligné le chef de la diplomatie, Jeppe Kofod. Une centaine d’hommes, qui outre des forces spéciales influeront des chirurgiens et des officiers d’état-major, devrait être déployée « début 2022 », sous réserve du feu vert du Parlement danois, précisent les ministères.

Selon l’AFP, Copenhague prévoit également d’envoyer un avion de transport militaire qui contribuera lui à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), pilotée par l’ONU.

Exit mobile version