Sénégal: Le gouvernement annonce une Commission d’enquête indépendante sur les manifestations violentes du mois de mars

Sidiki Kaba, ministre sénégalais des Forces armées

Le gouvernement du Sénégal a annoncé, ce jeudi, la création d’une Commission d’enquête parlementaire sur les évènements violents survenus au début du mois de mars 2021, après l’arrestation de l’opposant, président du parti “Pastef“, Ousmane Sonko.

« Le Gouvernement a décidé souverainement de mettre en place une commission d’enquête libre et indépendante afin que toute la lumière soit faite sur ces malheureux événements et que surtout les responsabilités soient situées », a déclaré Me Sidiki Kaba, ministre des Forces armées du Sénégal.

Le ministre Sidiki Kaba avait à ses côtés, le porte-parole du gouvernement Oumar Guèye et le ministre Secrétaire général du gouvernement Abdou Latif Coulibaly.

Lors de cette rencontre avec la presse, le gouvernement a présenté un Mémorandum relatant sa version sur les faits qui ont secoué le Sénégal au début du mois de mars.

Dans le document, le gouvernement sénégalais est remonté au début de l’affaire, à savoir la plainte déposée par la nommée Adji Sarr contre l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viols répétés et menaces de mort.

Exit mobile version