Sénégal: Khalifa Sall remobilise ses militants et sympathisants à Dakar

Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de Dakar

L’opposant sénégalais Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de Dakar, a repris la bataille politique. Ce week-end le leader de “Taxawu Sénégal“ a réuni, à Dakar, ses soutiens, militants et sympathisants.

L’ancien maire de Dakar a plaidé pour une opposition déterminée, réunie et sur le terrain. À quelques mois de la tenue des élections territoriales, Khalifa Ababacar Sall a mis en doute la crédibilité du fichier électoral.

« Le fichier électoral de 2019 est mauvais. Toute personne qui connaissait un fichier électoral, un corps électoral et fait une étude comparative du fichier de 2009, 2012, 2014, 2016, 2017 et 2019, sait que le fichier actuel est corrompu », a indiqué l’ancien maire de Dakar.

Tout en exigeant l’audit du fichier électoral, Khalifa Sall soutient que la présidentielle peut néanmoins bien se tenir en 2021.

« Demander l’audit du fichier n’implique pas qu’on ne puisse pas tenir les élections en 2021. Ce n’est pas une conséquence automatique parce que l’audit d’un fichier est un processus, un tout. C’est un problème de timing, de délais et de durée. Il est bien possible de tenir les élections en décembre 2021. Cela dépend de la volonté du pouvoir en place », déclare-t-il.

Exit mobile version