RDC: Le bilan officiel des affrontements à Goma grimpe à 10 morts

Plusieurs dizaines de civils tués dans l'Est de la RDC

Un nouveau bilan des affrontements entre manifestants, à Goma, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) s’est alourdi. Il s’établit désormais à 10 morts selon un bilan officiel.

Les affrontements entre deux ethnies différentes ont eu lieu dimanche soir et lundi, en début de matinée au ord de Goma, dans l’Est de la RDC.

Un premier bilan dressé dans la journée du lundi faisait état de 7 morts. Un nouveau recensement, prenant en compte de blessés décédés et de nouvelles victimes portent le bilan macabre à 10 morts, ont indiqué les autorités locales.

Le bilan détaillé fourni par le Gouvernorat de la Province du Nord-Kivu fait état de 10 morts, 34 blessés et d’une vingtaine de maisons incendiées.

Depuis dimanche, des manifestants appartenant à deux ethnies différentes, se sont opposés par rapport à la présence des casques bleus dans l’est du pays où sévissent de nombreux groupes armés, notamment les Forces démocratiques alliés (ADF).

Afin de rétablir le calme, les forces de l’ordre ont été déployées et un « couvre-feu sécuritaire » décrété. Les manifestants ont été dispersés. Le communiqué du Gouvernorat souligne que l’un des groupes de manifestants détenait des armes blanches et des armes à feu.

Exit mobile version