La France «porte une lourde responsabilité» dans le génocide au Rwanda (Kigali)

Génocide au Rwanda

Selon le rapport commandité par Kigali, la France «porte une lourde responsabilité» dans le génocide «prévisible» des Tusti en 1994 au Rwanda et refuse toujours de reconnaître son rôle dans cette tragédie.

«Notre conclusion est que l’État français porte une lourde responsabilité pour avoir rendu possible un génocide prévisible», affirme le cabinet d’avocats américain chargé par le gouvernement rwandais de cette enquête sur le rôle de la France dans ces massacres qui ont fait plus de 800.000 morts en trois mois, essentiellement au sein de la minorité tutsi.

En effet, cette enquête, commandée par le Rwanda en 2017 au cabinet d’avocats américain Levy Firestone Muse, estime par ailleurs que la France savait qu’un génocide se préparait mais a continué à apporter «un soutien indéfectible» au régime du président hutu Juvénal Habyarimana. Ce soutien a perduré même lorsque «leurs intentions génocidaires étaient devenues patentes».

Ce rapport intervient alors que le celui commandité par Emmanuel Macron a été publié récemment. Le rapport Duclerf a indiqué que la France porte des responsabilités accablantes dans le génocides mais écarte sa complicité.

Exit mobile version