Tchad: Le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) annonce une journée “ville morte“, le vendredi 30 avril

Les manifestations contre les militaires ont fait plusieurs morts au Tchad

Le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) annonce une journée ville morte demain, vendredi, à N’Djamena et dans les principales villes du pays et une journée de deuil national en hommage aux victimes de la répression.

Cette annonce intervient après la répression violente des manifestations du 27 avril 2021 ayant causé la mort, selon un bilan officiel, de 6 manifestants.

Le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) appelle les populations à observer massivement cette journée ville mort décrétée à la mémoire des manifestants « tombés en martyrs pour une cause nationale ».

Dans son communiqué, le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) a vivement condamné la répression violente exercées contre les manifestants pacifiques à N’Djamena et dans plusieurs villes du pays.

Face à cette situation, le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) exige « l’ouverture d’une enquête indépendante afin de faire la lumière sur le massacre des populations civiles et la poursuite des auteurs des crimes ».

Le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) dénonce par ailleurs le coup d’État militaire et exige le « respect de l’ordre constitutionnel et la démocratie par la communauté internationale ». Enfin, le FOSCIT exige la libération sans condition des manifestants illégalement détenus.

Le samedi 1er mai, le Forum des organisations de la société civile du Tchad (Foscit) appelle les populations à sortir massivement sur l’ensemble du territoire national pour « le retour à l’ordre constitutionnel ».

Exit mobile version