Mahamadou Issoufou: « Des partisans m’ont demandé de faire un 3è mandat, ils ont été interpellés par la police »

Mahamadou Issoufou, président sortant du Niger

L’ancien président du Niger, Mahamadou Issoufou qui a récemment passé le témoin a révélé que certains de ses partisans lui ont demandé de briguer un troisième mandat. Contre toute attente, ceux-ci ont été interpellés par la police.

Démocrate élu deux fois à la tête du Niger en 2010 et 2015, Mahamadou Issoufou est très attaché au respect des lois de son pays. Dans une interview accordée à l’Opinion, le chef de l’Etat a révélé que des chefs d’Etat l’ont conseillé de se maintenir au pouvoir.

« Des chefs d’Etat m’ont conseillé de rester. Des partisans m’ont aussi demandé de faire un troisième mandat en organisant des manifestations. Ils ont été interpellés par la police« , a déclaré l’ancien président du Niger. A maintes reprises, les qualités de l’homme ont été saluées par des organismes internationaux. Il est le dernier lauréat du prix Mo Ibrahim qui récompense la bonne gouvernance et la promotion des valeurs démocratiques en Afrique.

En passant le témoin à son ancien ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum a réussi la première transition démocratique pacifique de l’histoire du Niger depuis son indépendance. Retirer de la vie politique depuis son départ de la présidence, Mahamadou Issoufou a créé une fondation pour promouvoir la démocratie et la protection de l’environnement.

Exit mobile version