Tchad: un gouvernement de transition de 40 membres nommé!

Mahamat Idriss Déby, président du Conseil militaire de transition

Le Président du Conseil militaire de transition (CMT), Mahamat Idriss Déby Itno a nommé dimanche 2 mai un gouvernement de transition de 40 membres ouvert à plusieurs sensibilités politiques.

Deux semaines après le décès du président Idriss Déby Itno, le Tchad s’est doté d’un nouveau gouvernement. Après de larges consultations, le général de corps Mahamat Idriss Déby a nommé 40 ministres et secrétaires d’Etat sur proposition du premier ministre Albert Pahimi Padacket.

Plusieurs anciens ministres du défunt gouvernement ont été reconduits notamment à d’autres postes. Le président a également créé un nouveau poste: il s’agit du ministère de la réconciliation confié à une figure de la vie politico-militaire tchadienne: Acheick Ibn Oumar, ancien chef rebelle qui était devenu en 2019 conseiller diplomatique du président Déby.

Des élections « libres et démocratiques » à venir

Lundi, Mahamat Idriss Deby avait nommé Albert Pahimi Padacké au poste de Premier ministre de transition. Dernier Premier ministre d’Idriss Déby Itno avant que ce dernier ne supprime le poste en 2018, il avait promis un « gouvernement de réconciliation nationale » et plaidé pour une « union sacrée pour sauver la Nation ».

Exit mobile version