RDC: un policier tué à Kinshasa dans des heurts entre musulmans

En République démocratique du Congo, un policier a été tué jeudi dans des heurts entre groupes musulmans rivaux qui se disputaient le plus grand stade de Kinshasa pour la cérémonie de clôture du ramadan, a-t-on appris de sources concordantes.

« Malgré les garanties données au gouverneur de Kinshasa par les responsables de deux ailes rivales de la communauté musulmane pour célébrer ensemble la clôture du ramadan, malheureusement un policier a été tué lors d’échauffourées« , a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement provincial de Kinshasa, Charles Mbutamuntu.

« Un véhicule de la police a été brûlé pendant ces violences devant le stade des martyrs et plusieurs personnes sont blessées. Ce bilan est encore provisoire« , a-t-il ajouté. « Trente-cinq personnes ont été interpellées par la police », a indiqué à l’AFP le général Sylvano Kasongo, chef de la police de la capitale, et « une quarantaine de blessés » ont été comptabilisés.

Les tensions sont récurrentes entre les deux groupes, qui en viennent parfois aux mains.Revendiquant 10% de la population congolaise, la communauté islamique au Congo est majoritairement implantée dans les régions de l’est du pays.

Exit mobile version