Mali: 16 civils tués par l’explosion d’une mine près de Gao

À Gao, une jeune a été tuée par des hommes armés

Dans le nord du Mali, seize civils ont été tués par l’explosion d’une mine près de Gao, ont  indiqué jeudi soir des sources hospitalières.

« Seize civils (ont été) tués mercredi près de Gao lorsque leur véhicule a sauté sur une mine« , a affirmé jeudi à l’AFP une source hospitalière à Gao, la plus grande ville du nord du Mali. « Trois autres blessés sont à l’hôpital de Gao« , a dit la première source hospitalière selon laquelle les 16 tués ont été inhumés jeudi à Gao.

« Les blessés à notre niveau ont précisé que le véhicule (qui a heurté la mine) allait à une foire dans la localité de Ntillit « , située à 80 km de Gao, a affirmé la deuxième source hospitalière. Nous sommes en deuil. « Nous avons enterré ce jeudi seize de nos parents tués hier (mercredi) par une mine. Leur véhicule se dirigeait vers la foire de Ntillit », a déclaré à l’AFP Oumar Touré, un membre de l’association des ressortissants de cette localité à Gao.

Le Mali, vaste pays du sahel est en proie à la menace djihadiste depuis plusieurs années. Malgré la présence des forces étrangères dont Barkhane, le mal persiste dans le nord et le centre du pays.

Exit mobile version