Mali: La Cédéao, l’Union africaine et l’ONU appellent à libération du président et du premier ministre

Le premier Conseil des ministres du gouvernement malien

La Cédéao, l’Union africaine et les Nations Unies ont appelé lundi à la libération immédiate et inconditionnelle du président et du premier ministre de la transition.

Dans un communiqué conjoint, la Cédéao, l’UA et les Nations Unies ont appelé à libération immédiate et inconditionnelle du président Bah N’daw et du premier ministre de la transition détenu par des militaires au camp militaire de Kati près de Bamako.

Selon la note conjointe, les trois organismes réaffirment leur soutien ferme aux autorités de la transition et appellent les militaires au respect de la charte de la transition. Les deux personnalités ont été emmenées au camp militaire de Kati après la publication de la liste officielle du nouveau gouvernement dit d’ouverture.

De sources concordantes, les militaires mécontents de la faible représentativité dans la nouvelle équipe ont décidé de reprendre le contrôle de la situation.

Exit mobile version