Le Mali suspendu des instances de la Francophonie!

Colonel Assimi Goïta, chef du CNSP au pouvoir au Mali

L’Organisation internationale de la Francophonie a suspendu jeudi soir le Mali de ses instances après le nouveau coup d’Etat du Colonel Assimi Goita.

A l’issue d’une session extraordinaire tenue à Paris, le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) a décidé de suspendre le Mali de toutes ses instances jusqu’à nouvel ordre. Elle a « condamné fermement » le coup de force du colonel Assimi Goïta le 24 mai dernier et a décidé de « suspendre la République du Mali des instances de la francophonie« , tout en maintenant les programmes de rétablissement de l’ordre démocratique.

L’organisation dirigée par la rwandaise Louise Mushikiwabo a été « demande la nomination d’un Premier ministre civil et d’un gouvernement inclusif » et « exige la levée immédiate de toutes les restrictions imposées à tous les acteurs politiques, en particulier l’assignation à résidence des anciens Président et Premier ministre ».

Cette nouvelle suspension intervient après celle de la Cédéao et de l’Union africaine. Jeudi soir, la France a également suspendu ses opérations militaires au Mali exigeant un retour à l’ordre constitutionnel. Le Colonel Assimi Goita, a renversé le présidente et le chef du gouvernement de la Transition.

Exit mobile version