L’UA condamne l’attaque qui a fait 160 victimes au Burkina Faso

Union africaine

L’Union africaine a condamné dimanche l’attaque horrible et barbare qui a fait 160 victimes au Burkina Faso.

«Il n’y a pas de mots assez forts pour exprimer ma condamnation de l’attaque horrible et barbare qui a fait plus de 130 victimes. Mes condoléances émues et ma totale solidarité avec le gouvernement et le peuple du Burkina Faso», écrit le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Selon le dernier bilan, environ 160 personnes ont été tuées dans les deux attaques qui ont visé Sabbah et Solhan, des localités situées dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina et le Niger.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des individus armés ont mené une incursion meurtrière à Solhan, dans la province du Yagha. Le bilan, toujours provisoire, est d’une centaine de personnes tuées, des hommes et femmes“, selon un communiqué du gouvernement qui précise que les victimes sont des “civils sans distinction d’âge, tués par les terroristes” et que “plusieurs habitations et le marché (de Solhan) ont été incendiés”.

Le président du Faso, Roch Kaboré a décrété trois jours de deuil national qui prend fin ce lundi.

Exit mobile version