Côte d’Ivoire: au moins un soldat tué lors d’une attaque dans le nord

Attaque de Kafolo en Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, au moins un soldat ivoirien a été tué lundi soir dans l’attaque de la localité de Tougbo, dans le nord-est du pays à la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé mardi l’état-major des armées.

Dans la nuit du lundi à mardi, « la localité de Tougbo, située dans le département de Bouna et frontalière du Burkina Faso, a été attaquée par des individus armés« , indique un communiqué signé du général Lassina Doumbia, chef d’état-major général des armées ivoiriennes. La noté précise que le « détachement des Forces armées de Côte d’Ivoire pré-déployé sur les lieux a immédiatement réagi et repoussé l’ennemi« .

Le bilan provisoire fait état d’un soldat ivoirien décédé des suites de ses blessures ». « Aucune victime civile n’est à déplorer », affirme l’état-major. »Les opérations militaires de ratissage » pour retrouver les assaillants » se poursuivent sur le terrain avec l’arrivée de renforts dépêchés dans la zone« , ajoute la hiérarchie militaire.

Cette attaque survient alors que le Burkina Faso, pays frontalier de la Côte d’Ivoire a été touché par une double attaque qui a fait 260 morts.

Exit mobile version