Macron giflé: son agresseur, Damien Tarel condamné à quatre mois de prison ferme

Emmanuel Macron, président de la France

Le Parquet a condamné ce jeudi 10 juin à 18 mois de prison dont quatre ferme, l’agresseur du président français Emmanuel Macron.

A l’issue de l’audience et de la restitution du procureur, Damien Tarel, a été condamné à 18 mois de prison avec quatre ferme pour agression contre une personnalité dépositaire de l’autorité publique.

Cette gifle, « parfaitement inadmissible » est un « acte de violence délibérée », a soutenu le représentant du ministère public, face à Damien T., qui a reconnu les faits à l’audience. L’homme de 28 ans, cheveux longs, t-shirt vert et lunettes sur le nez, était jugé en comparution immédiate à Valence. Le procureur a réclamé un mandat de dépôt à son encontre.

Le jeune homme de 28 ans, lors de son audition a regretté son acte qui selon lui n’est pas prémédité. La classe politique française a unanimement condamné cette agression contre le chef de l’Etat.

Exit mobile version