Nigeria: la police disperse des manifestants à Abuja avec des gaz lacrymogènes

Non à la violence policière au Nigeria

Des policiers nigérians ont été ont utilisé des gaz lacrymogènes contre des manifestants ce 12 juin, Journée de la démocratie au Nigeria.

Des Nigérians qui protestaient contre la mauvaise gestion du pays le samedi 12 juin 2021 ont été dispersés par des policiers qui ont tiré sur eux des grenades lacrymogènes. La manifestation, organisée le jour de la démocratie dans le pays, vient contre un avertissement du gouvernement nigérian selon lequel les Nigérians devraient rester à l’écart des manifestations car cela pourrait entraîner une rupture de l’ordre public.

Lors des manifestations #ENDSARS en 2020, il y a eu plusieurs rapports de police dispersant des manifestants avec des gaz lacrymogènes. Le deuxième jour des manifestations #ENDSARS, un témoin oculaire a déclaré à la BBC qu’elle et d’autres manifestants avaient entendu des coups de feu sur le terrain de la manifestation.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique est en proie à l’insécurité grandissante depuis plusieurs années. Ces derniers mois, les attaques contre les écoles et universités ont cautionné des enlèvements à grande échelle.

Exit mobile version