Burkina: un soldat et plusieurs dizaines de terroristes tués dans une opération

Attaque au Burkina Faso

Dans l’Est du Burkina Faso, une opération de l’armée a permis de neutralisés plusieurs dizaines » de jihadistes la semaine dernière, a annoncé l’état-major dans un communiqué.

Dénommée « Épervier », l’opération a permis de « de débusquer et de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes qui sévissent dans cette partie du Burkina. Selon l’état-major, « une trentaine de terroristes ont été neutralisés » au cours de cette opération dont « l’objectif principal était de rechercher et neutraliser les groupes armés terroristes qui menacent la quiétude des populations ».

Au cours de cette opération, menée dans la zone de Pâma et Madjoari (est), près de la frontière avec le Bénin, « un binôme de soldats à moto a été victime d’un engin explosif improvisé lors d’une mission d’infiltration le 21 juillet 2021. Un soldat a été tué et l’autre blessé », a précisé l’état-major des armées.

« Une importante quantité » d’armes et des munitions ont été saisies, ainsi que des engins explosifs et du matériel de campement, a souligné l’armée, qui ajoute que des opérations de ratissage se poursuivent dans la zone. Le Burkina Faso, comme ses voisins le Mali et le Niger, fait face depuis 2015 à des attaques jihadistes régulières et meurtrières, en particulier dans les régions du nord et de l’est.

Exit mobile version