Charles Blé Goudé réclame 787 millions de FCFA de compensation à la CPI

Charles Blé Goudé, acteur politique ivoirien

Pour détention arbitraire et poursuites injustifiées, Charles Blé Goudé exige une indemnisation à hauteur de 1,2 millions d’euros soit (787 millions de FCFA) à la CPI.

L’ancien ministre Charles Blé Goudé, un pilier du régime de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, définitivement acquitté le 31 mars par la justice internationale, a déposé jeudi une demande d’indemnisation devant la Cour pénale internationale.

Dans un document de 24 pages titré « demande d’indemnisation de Charles Blé Goudé », en vertu de l’article 85(3) du statut de Rome, le conseil de Charles Blé Goudé demande 1,2 millions d’euros (787 millions de FCFA) de compensation à la CPI.

En cas d’accord de ses fonds, une partie sera utiliser pour aider les victimes de la crise post-électorale de 2010-2011. Arrêté en 2013 au Ghana, Blé Goudé avait été remis à la CPI en 2014 pour être jugé pour crimes contre l’humanité. En mars 2021, il a été définitivement acquitté par la chambre d’appel de l’instance internationale.

Exit mobile version