Faure Gnassingbé: « Le Togo atteindra une immunité collective, à condition de disposer de vaccins »

Le Président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, a pris part la semaine dernière à un sommet virtuel sur le coronavirus. L’événement, initié par son homologue américain Joe Biden pour “mettre fin à la pandémie et reconstruire mieux”, a réuni une centaine de dirigeants du monde entier.

L’occasion pour le Chef de l’Etat, de faire le point sur les dispositions prises par le Togo pour endiguer la maladie, les objectifs attendus depuis le déploiement de la stratégie vaccinale, et surtout la nécessité d’avoir des quantités suffisantes de vaccins.

Pour Faure Gnassingbé, la pandémie a consacré la nécessité d’une solidarité mondiale qui permettra d’éliminer la fracture vaccinale qui, aujourd’hui, ne permet pas une action mondiale coordonnée et efficace contre la pandémie.

Grâce à la stratégie vaccinale et à l’adhésion grandissante de la population, le Togo atteindra, à termes, une immunité collective, à la seule condition de disposer de vaccins”, a notamment affirmé le n°1 togolais dans son intervention.

A ce jour, le pays a reçu environ 1,8 million de doses par le biais des divers mécanismes auxquels il a adhéré, et de dons. Il a vacciné depuis mars, plus de 400.000 personnes au total. Soit 5% de la population générale et 8% de la population cible.

En tablant sur le rythme actuel d’au moins 10 000 doses administrées par jour, le Togo s’attend à atteindre le cap du million de vaccinés d’ici la fin de l’année.

Exit mobile version