Mali: deux présumés terroristes condamnés à perpétuité

Des combats entre deux groupes terroristes a fait plusieurs morts

Le malien Moussa Amadou et le nigérien Ibrahim Bory, capturés en mai 2020 ont été condamnés à la prison à perpétuité.

Lundi, la Cour d’appel de Bamako a condamné à perpétuité, deux présumés terroristes lors de l’ouverture d’une assise spéciale sur le terrorisme statuant sur quarante-sept affaires liées au terrorisme, a indiqué à la presse Mah Mamadou Koné avocat au Barreau du Mali et un des avocats des accusés.

Pour cette première journée, deux premiers accusés sont appelés à la barre. Il s’agit de Moussa Amadou de nationalité malienne et d’Ibrahim Bory de nationalité nigérienne appartenant respectivement à l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) et à l’Aqaida au Magrheb Islamique (AQMI).

Moussa Amadou et Ibrahim Bory sont poursuivis pour « association à des groupes terroristes, détention illégale des armes de guerre ». Ces derniers ont été capturés par les forces françaises de l’opération Barkhane en mai 2020.

Pour rappel, vendredi dernier, lors des assises ordinaires, la Cour d’appel avait annoncé dix condamnations à mort, quatorze à perpétuité et dix-neuf réclusions criminelles.

Exit mobile version