Centrafrique/massacre de Bambari: un deuil national de trois jours décrété

Faustin Archange Touadera, président de la RCA

En RCA, le président Faustin Touadéra a décrété un deuil national de trois jours après le massacre perpétré mardi dans le nord-ouest du pays faisant 35 morts parmi les civils.

Selon la présidence, ce deuil national de trois jours prend effet à compter de jeudi sur toute l’étendue du territoire. Le préfet de la Ouaka où le massacre a été perpétré, Victor Bissekoin, a déclaré que le dernier bilan de la tuerie attribuée aux rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), s’élève, désormais, à 35 morts.

Un précédent bilan fourni mercredi par l’ONG Médecins sans frontières faisait état de 15 morts et 7 blessés. Mardi 5 octobre vers 13 heures (heure locale), un camion transportant des personnes et des marchandises a été attaqué par des rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) au village Matchika, situé à 20 kilomètres de Bambari sur l’axe Alindao dans la préfecture de la Ouaka.

Exit mobile version