Un important chef terroriste allié à AQMI tué au Mali

Des combats entre deux groupes terroristes a fait plusieurs morts

Les forces françaises ont annoncé la neutralisation d’un cadre d' »Ansarul Islam », groupe terroriste lié à AQMI.

La Force Barkhane a conduit une opération d’opportunité contre des éléments du groupe armé terroriste Ansarul Islam, spécialisés dans la pose d’engins explosifs improvisés (EEI). Selon un communiqué du groupe, Oumarou Mobo Modhi était un chef de groupe important au sein d’Ansarul Islam.

Directement subordonné à Jafar Dicko, émir du groupe, il opérait dans la région de la RN16 entre Gossi et Gao et y supervisait en particulier la pose d’EEI. Le communiqué ajoute que la victime commandait directement une dizaine de terroristes et pouvait de manière ponctuelle prendre le commandement d’une centaine d’hommes pour mener des attaques d’envergure contre les forces partenaires.

Dans la nuit du 15 au 16 septembre courant, l’armée française, avait annoncé avoir tué, Adnan Abou Walid al-Sahraoui, chef du groupe terroriste EIGS (émanation de Daech au Grand Sahara).

Cette annonce intervient alors que les relations sont très tendues entre la France et les nouvelles autorités maliennes.

Exit mobile version