L’armée nigériane annonce la mort d’Abou Musab al-Barnawi, leader de la branche rivale de Boko Haram

Abou Musab al-Barnawi

L’armée nigériane a annoncé la mort d’Abou Musab al-Barnawi, leader de l’ISWAP, groupe Etat islamique en Afrique de l’ouest.

«Je peux affirmer avec certitude que al-Barnawi est mort», a assuré à des journalistes le chef de l’état-major de défense, le général Lucky Irabor. L’officier n’a pas pourtant préciser les circonstances du décès du leader du groupe jihadiste nigérian ISWAP affilié au groupe État islamique (EI).

Un nouveau coup porté à la branche rivale de Boko Haram dont le chef Abubakar Shekau avait été tué lors des affrontements entre les factions dissidentes. Depuis l’annonce, le groupe Etat islamique en Afrique de l’ouest n’a pas commenté la nouvelle.

Exit mobile version