Mali: cinq civils enlevés par des jihadistes à Sikasso

L'explosion d'une mine tue un terroriste au Mali

Dans la région de Sikasso, au sud du Mali, cinq civils ont été enlevés par de djihadistes présumés dans la nuit du mercredi à jeudi.

« Cinq ressortissants maliens travaillant pour une entreprise locale de BTP ont été enlevés par des terroristes circulant à motos à Blendio (localité à environ 100 km au nord-ouest de Sikasso) dans la nuit de mercredi à jeudi« , a déclaré un responsable sécuritaire.  »

Selon un responsable sécuritaire, du matériel de la société malienne de construction de route a également été brûlé » par les assaillants. Les kidnappings, un des aspects de la violence dans laquelle est plongé le Mali depuis 2012, sont fréquents au Mali, qu’il s’agisse de citoyens maliens, y compris des responsables locaux, ou d’étrangers quand l’occasion s’en présente.

Ils sont perpétrés pour obtenir une rançon, aux fins de représailles ou pour faire l’objet de marchandages. Cette nouvelle attaque intervient alors que les autorités ont lancé entamé des discussions avec les deux leaders de groupes armés.

Exit mobile version