Niger: Le bilan de l’attaque de Bankilaré s’alourdit à 11 morts

Armée nigérienne

Le nouveau bilan de l’attaque menée mercredi par des hommes armés non identifiés contre une escorte militaire dans le département de Bankilaré, à l’ouest du Niger s’établit à onze (11) militaires tués, a rapporté l’agence officielle de presse nigérienne.

« Une attaque à mains armées contre le convoi du préfet de Bankilaré, dans la région de Tillaberi, à l’ouest du Niger, a fait onze (11) morts dont neuf (9) gardes nationaux et deux gendarmes », a rapporté jeudi l’Agence nigérienne de presse (ANP). Un premier bilan faisait état de 6 militaires tués et cinq autres portés disparus.

L’attaque s’est produite le mercredi 20 octobre aux environs de 16 heures sur la route latérique Bankilaré-Téra, à 18 km au sud de Bankilaré, alors que le préfet et son convoi revenaient de Téra. Frontalier du Burkina Faso, le département de Bankilaré est situé dans la région de Tillaberi en proie, depuis 2017, à des attaques armées attribuées aux groupes terroristes opérant dans le nord du Mali.

Exit mobile version