Le Mali justifie l’expulsion du représentant de la Cédéao

Colonel Assimi Goïta, chef du CNSP au pouvoir au Mali

Le ministre malien des affaires étrangères, Abdoulaye Diop a justifié ce lundi l’expulsion du représentant de la Cédéao.

Dans un communiqué publié ce lundi, le Mali a annoncé l’expulsion d’Hamidou Boly, représentant de la Cédéao dans le pays. En conférence de presse, le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop a justifié la décision. « La décision du Gouvernement malien n’a rien à avoir avec l’institution Cédéao. Son représentant est en lien avec des acteurs politiques et de la société civile pour renverser les autorités de la transition« , a déclaré le diplomate.

L’expulsion du représentant de la Cédéao intervient en pleine tension entre Bamako et l’organisation ouest-africaine. La Cédéao a accentué la pression sur le Mali pour la tenue à bonne date des élections censées ramener les civils au pouvoir.

Pour les militaires au pouvoir à Bamako, c’est à l’issue des assises nationales prévues décembre que le calendrier électoral sera fixé.

Exit mobile version