Mali: le représentant de la Cédéao déclaré « Persona non grata »

Hamidou Boly

Le Mali a déclaré « Persona non grata », le représentant de la Cédéao. La décision du gouvernement malien a été rendue publique ce lundi.

Dans un communiqué publié ce lundi, le ministère malien des affaires étrangères a déclaré « persona non grata » le représentant de la Cédéao à Bamako. Monsieur Hamidou Boly a désormais 72h pour quitter le territoire malien. Bamako juge ses « agissements incompatibles avec son statut ».

Une décision qui intervient alors que la mission onusienne venue surperviser le processus de transition a quitté Bamako ce lundi en direction de Niamey. La Cédéao a donné 18 mois aux militaires au pouvoir pour organiser de nouvelles élections censées ramener les civils au pouvoir.

Récemment, le président du Ghana, chef d’Etat en exercice de la Cédéao est venu discuter avec les autorités maliennes de l’importance de la tenue des engagements liés à la transition. Cette décision d’expulser le diplomate peut raviver les tensions entres Bamako et l’organisation ouest-africaine.

Exit mobile version