Sud-Ouest du Cameroun: 3 élèves et une enseignante tués par des séparatistes

Attaque à Ekondo Titi

Trois élèves et une enseignante ont été tués ce mercredi par des séparatistes anglophones à Ekondo Titi, une ville du Sud-Ouest du Cameroun.

Selon Actu Cameroun, trois élèves et une enseignante ont perdu la ville ce mercredi lors d’une attaque contre plusieurs écoles de la ville de Ekondo Titi. L’attaque aurait été perpétrée par des combattants séparatistes qui prônent l’indépendance de l’Etat virtuel d’Ambazonie.

Il s’agit d’une énième attaque visant les milieux éducatifs ces derniers jours. Récemment, une explosion a visé l’université de Buea au moment ou les étudiants assistaient à une conférence. Au moins onze avaient été blessés par les déflagrations.

Les attaques visant les enfants et les milieux éducatifs sont devenues courantes au Cameroun avec l’entrée dans le conflit, des engins explosifs improvisés (EEI).

Exit mobile version