Guinée: Moussa Dadis Camara et Sekouba Konaté autorisés à rentrer à Conakry

Dadis Camara et Sekouba Konate

Les anciens dirigeants de transition en Guinée, Moussa Dadis Camara et Sekouba Konaté ont été autorisés par la junte à rentrer à Conakry.

Dans un communiqué diffusé mardi soir, la junte au pouvoir à Conakry a ouvert la porte à des visites des deux anciens dirigeants de la junte au pouvoir entre fin 2008 et fin 2010. Mais le CNRD au pouvoir depuis le renversement d’Alpha Condé tient à préciser qu’il ne s’agit pas d’entraver les procédures judiciaires en cours.

Selon le communiqué, il s’agit d’une demande desdites personnalités. Des visites « au cas par cas » et suivant des « modalités concrètes » que doit déterminer le gouvernement. Il n’est donc pas encore question d’un retour pérenne.

La junte assure que « cet acte purement humanitaire ne traduit en rien une volonté d’ingérence dans une quelconque procédure judiciaire ». Une référence au procès attendu du massacre du 28 septembre 2009, qui avait fait plus de 150 morts au stade de Conakry, et dont une délégation de la Cour pénale internationale a demandé en fin de semaine dernière la tenue d’ici trois mois.

Moussa Dadis Camara, qui vit en exil au Burkina Faso depuis la tentative d’assassinat dont il a été victime fin 2009, était alors le chef de la junte. Sekouba Konaté, lui aussi installé hors de Guinée depuis plus de dix ans.

Exit mobile version