Burkina: 5 soldats tués dans l’explosion d’une mine dans l’Est

Des terroristes repoussés par des forces du Niger et du Burkina Faso

Au Burkina Faso, au moins 5 soldats ont été tués au cours d’une explosion d’un engin explosif improvisé dans la localité de Kirgou-Peulh dans la province de la Komandjari.

De sources concordantes, une patrouille du détachement militaire de Foutouri a heurté dimanche, un engin explosif improvisé dans la localité de Kirgou-Peulh (Est). Le bilan provisoire selon les infos est de 5 militaires tués », a rapporté la plateforme de suivi des attaques terroristes au Burkina Faso « Sahel Security ».

L’armée n’a pas encore communiqué sur cette attaque qui aurait également fait plusieurs autres blessés. Il s’agit là d’une énième attaque contre les forces de défense et de sécurités dans ce pays ouest-africain en proie à la menace djihadiste.

Exit mobile version